La course en action

Deux semaines avant le départ de la course de traineau à chiens à Fairbanks, en Alaska, ou à Whitehorse, au Yukon, l’ensemble de la nourriture et de l’équipement des meneurs de chiens doit être organisé et amené aux points de dépôt de nourriture désignés. Les meneurs de chiens de la course Yukon Quest inscrivent leur nom et le nom du poste de contrôle sur leurs sacs de nourriture destinés aux points de dépôt, et s’assurent que les sacs n’excèdent pas la limite de poids de 40 lb/18,2 kg. Le personnel de la course Yukon Quest distribue tous les sacs aux postes de contrôle afin qu’ils puissent être récupérés par les meneurs de chiens durant la course. Si un meneur de chiens manque la date de distribution aux points de dépôt de nourriture, il prendra en charge la responsabilité et les dépenses afin d’assurer que leur équipement est en place à chaque poste de contrôle avant le départ de la course.

La fin de semaine avant le départ de la course, les chiens inscrits à la course doivent subir un examen physique complet par le vétérinaire officiel. Cela permet d’assurer que tous les chiens qui participent à la course Yukon Quest sont aptes à terminer la course en traineau sur 1 000 miles. Les meneurs de chiens d’expérience de la course Yukon Quest ont l’autorisation de faire examiner leurs équipes par un vétérinaire approuvé par la course Yukon Quest, mais tous les nouveaux meneurs de chiens et la plupart des anciens consultent le vétérinaire officiel.

Chaque meneur de chiens doit partir des postes de contrôle équipé d’un minimum de huit bottillons par chien, soit sur leur traineau ou sur leurs chiens, et suffisamment de nourriture pour eux et leur équipe afin de voyager en toute sécurité jusqu’au poste de contrôle suivant. Les meneurs de chiens doivent apporter une grande variété de nourriture pour leurs chiens de traineau, et utiliser les friandises préférées de chiens afin d’amener les chiens plus capricieux à bien manger tout au long de la piste. La nourriture pour les chiens représente une masse importante sur le traineau à chiens; le traineau du meneur de chiens contient toujours des rations d’urgence de même que des suppléments nutritifs spéciaux.

La stratégie et la routine sont des aspects importants de la course. En général, les meneurs de chiens conduisent leurs équipes selon un horaire course-repos de 50-50. Les modèles typiques consistent en quatre heures de course et quatre heures de repos pour les chiens. Des courses de plus longues durées deviennent plus communes, car les chiens sont élevés en vue d’obtenir une meilleure endurance et les techniques d’entraînement s’améliorent.

Les meneurs de chiens doivent être prêts à affronter des conditions climatiques très froides, et les températures de -40 et encore plus froides ne sont pas inhabituelles. Lorsque les températures sont très douces (25 F/-4 C et plus), les meneurs de chiens envisagent plutôt de courir durant la nuit, plus froide, et de se reposer durant la « chaleur » du jour.

En général, les équipes courent et se reposent 24 heures sur 24, en utilisant l’horaire des chiens pour déterminer leur progrès plutôt que de se fier à l’heure du jour ou de la nuit. Lors d’une halte, les meneurs de chiens doivent retirer les bottillons de leurs chiens, nourrir leurs chiens, préparer leur repas suivant, vérifier et revérifier les pattes de leurs chiens, leur pelage, leur harnais et leur comportement... ensuite, ils prennent une bouchée et s’ils en ont la chance, ils essaient de prendre un somme.

Il y a cinq périodes de repos obligatoires durant la course, où les meneurs de chiens doivent arrêter pour une période de temps déterminée. Le premier temps de repos est situé soit à Mile 101 ou à Central durant les années paires, ou à Braeburn ou Carmacks durant les années impaires. À cet endroit, les meneurs de chiens doivent se reposer pendant un minimum de six heures, ce qui permet aux vétérinaires de la course d’examiner tous les chiens à la suite des premiers 100 miles de la course.

Eagle est le poste de contrôle le plus éloigné sur la piste de la course Yukon Quest, et ne dispose d’aucun accès par autoroute en hiver. Les meneurs de chiens doivent s’y reposer pendant au moins six heures.

Au poste de contrôle de Dawson City, soit à mi-chemin de la course, il y a une période de repos obligatoire de 24 heures. Cette disposition de la course Yukon Quest est unique en son genre parmi les courses de traineaux à chiens et permet aux meneurs de chiens et leurs équipes de chiens de récupérer avant d’entreprendre la deuxième moitié de leur course. Dawson City est également le seul poste de contrôle où les meneurs de chiens peuvent recevoir de l’aide.  Ensuite, il y a une période de repos obligatoire mobile de six heures entre Circle, Central ou Mile 101. Au dernier poste de contrôle de la course, une période de repos de 8 heures est obligatoire. Les vétérinaires de la course examinent avec soin tous les chiens de toutes les équipes et s’assurent auprès de tous les meneurs de chiens que tous les participants à la course sont aptes à poursuivre les derniers 100 miles de la course.