Guide la piste de la course Yukon Quest pour les meneurs de chiens

Cette section contient de l’information détaillée sur la piste de la course Yukon Quest et s’adresse à tous les meneurs de chiens inscrits.

La piste emprunte les routes frontalières historiques de l’époque de la Ruée vers l’or. Au milieu des années 1800, ces routes étaient d’abord liées de bout en bout lors de l’inauguration de la course Yukon Quest en 1984.

La description détaillée suivante de la piste de la course Yukon Quest est une gracieuseté de John Schandelmeier, 2 fois champion et 19 fois finisseur de la course Yukon Quest.

La course Yukon Quest a été fondée sur la prémisse qu’un meneur de chien et son équipe devraient constituer une unité autonome, capable d’affronter des conditions de terrain variées et des conditions climatiques rigoureuses. La course est un mémorial vivant aux mineurs, trappeurs et transporteurs de courrier qui ont défriché le pays sans bénéficier de motoneiges, d’avions ou de routes. C’est leur force et leur courage qui ont tracé la plupart des pistes empruntées par la course Yukon Quest. En lisant les anciens auteurs et poètes du Nord bous découvrirez la piste Dawson de l’époque de Robert Service et l’ascension de l’Eagle Summit par l’archidiacre Hudson Stuck. Chaque passage du livre de Stuck, Ten Thousand Miles by Dogteam, est aussi valable et poignant qu’il l’était il y a près de 100 ans. Lorsque vous êtes seul avec vos chiens et confronté aux intempéries, le temps n’a plus d’importance.

La course Yukon Quest rend hommage aux tout premiers pionniers, mais il s’agit également d’une course. Une des conditions de base essentielles de toute course consiste en une piste établie et entretenue. Des équipes commencent à débroussailler la piste et damer la neige un mois ou deux avant la course et de nombreuses motoneiges précèdent les premières équipes de 6 à 12 heures. Des marqueurs réfléchissants indiquent le chemin à suivre. Des avions et des opérateurs de radio amateur surveillent le progrès de toutes les équipes et de nombreux chalets sont mis à leur disposition par de généreux habitants. Les haltes hospitalières varient d’année en année, en fonction des gens qui sont partis à la chasse et où ils vivent, mais vous pouvez être certains que les habitants vous accueilleront, peu importe où vous les rencontrerez. Respectez les habitants et les installations qu’ils vous offrent et ils vous accueilleront ainsi que tous ceux qui suivront pour des années durant.

La course Yukon Quest reconnaît que le fait de ne pas connaître la piste est un désavantage flagrant pour les débutants.  La gravité de ce handicap peut être diminuée grâce à un peu de bon sens et quelques recherches.  Les informations de piste suivantes ne sont qu’un aperçu général.  Renseignez-vous le plus possible avant le départ de la course.  Maintenez un carnet.
Durant la course, essayez de trouver un résident local aux postes de contrôle ou un ancien de la course qui peuvent vous donner des informations détaillées sur la piste devant vous.  Ne vous fiez pas qu’à la description d’une seule personne.  Chaque individu a une perception différente de la même section de la piste.

  • Connaissez votre équipe, leurs habiletés, leurs comportements et leurs forces individuelles.
  • Consultez les bulletins météorologiques avant la course et aux postes de contrôle lorsque cela est possible.
  • Des cartes de la piste peuvent être consultées dans les bureaux de Fairbanks et de Whitehorse.
  • Des cartes topographiques de la piste peuvent être utiles, mais il est parfois difficile de reconnaître les repères lorsque vous courez durant la nuit.
    • Des cartes topographiques américaines avec une échelle de 1:250 000 pour Fairbanks, Big Delta, Circle, Charley River et Eagle peuvent être consultées à l’Université de l’Alaska de Fairbanks, Geo-Data Center, 208 Elvey Drive, Fairbanks, AK, 99775. 907-474-7487.
    • Des cartes topographiques canadiennes avec une échelle de 1:250 000 pour Whitehorse, Labarge, Carmacks, Stewart River et Dawson peuvent être achetées chez Mac’s Fireweed Books — Map Sales; 203 Main Street, Whitehorse, YT. Y1A 2B2. 867-668-2434.
  • Utilisez la vitesse connue de votre attelage de chien pour faire une estimation des distances.  Le GPS est un outil qui peut faire défaut.
  • Fiez-vous à votre jugement.

La Quest assurera que la piste soit battue et marquée.  Les conditions climatiques et la neige détermineront dans quelle mesure la piste pourra être entretenue.  La plus grande partie de la route de la course Yukon Quest est rarement parcourue par d’autres voyageurs que les participants de la course, alors attendez-vous à des pistes non dégagées.  Soyez préparés à traverser des zones de débordements importants.  Dans l’éventualité d’une tempête de neige, voyagez avec un partenaire si vous n’êtes pas à l’aise.

L’horaire course/repos que vous suivez devrait être une routine pour laquelle vous vous êtes entraînés; modifier la routine durant la course est rarement efficace.  Réduire les périodes de repos rendra les choses difficiles pour les chiens et les meneurs.  Considérez chaque parcours comme s’il s’agissait d’une routine d’entraînement. En général, un parcours d’une durée de six heures sur la piste de la course Yukon Quest à une vitesse de 8 mi/h vous amènera à un type d’hébergement quelconque, soit un poste de contrôle, un chalet ouvert ou un bon emplacement pour camper. Vous pouvez vous arrêter un peu plus tôt que prévu durant un parcours afin de ne pas manquer un site d’hébergement.

En moyenne, un chien brûlera entre six et douze mille calories toutes les 24 heures, en fonction de la température.  Chaque chien a besoin d’environ un gallon d’eau par jour pour brûler ces calories.  Vérifiez et prenez soin des pattes de vos chiens.  Si les pattes sont en mauvais état, le chien ne peut pas courir.

N’anticipez pas les mille miles devant vous.  Concentrez-vous seulement le prochain parcours.  Prenez soin de vous.  Si vous avez des lacunes, vous ne serez pas en mesure de prendre soin de votre équipe.  Les chiens sont votre responsabilité, vous n’êtes pas la leur...

Soyez prêts à camper à moins cinquante sans pouvoir faire de feu.  Procurez-vous un équipement de qualité que vous avez testé personnellement.  Ne vous fiez pas aux sources de chaleur artificielles, car elles peuvent s’avérer, et sont inefficaces.  Assurez-vous d’être capables de faire un feu de bois rapidement si le besoin se présente.
 
De Whitehorse à Fairbanks
Les distances en miles et les temps inscrits sont basés sur les vitesses des attelages de chiens, et non un GPS.  Ce sont des estimations.  Je crois que vous constaterez qu’elles sont raisonnablement correctes.  La piste varie légèrement d’une année à l’autre, selon les conditions.

Toutes les descriptions sont assez justes, vous pouvez les conserver.  Ajoutez ce parcours alternatif de la rivière Yukon jusqu’à Eagle.

Si la piste montant vers le American Summit est impraticable, empruntez la route alternative de la Quest, soit la rivière Yukon.  La piste est similaire en ce qui concerne la halte hospitalière de 40 miles.  De là, au lieu de tourner pour monter la rivière de 40 miles, les équipes continueront sur la rivière Yukon.  La rivière Yukon offre une route plane et relativement rapide de 50 miles jusqu’à Eagle.  Vous verrez quelques pistes secondaires qui sont utilisées prendre un raccourci sur les virages ou éviter les amoncellements de glace.  Les conditions de neige sont habituellement bonnes, cependant la neige peut être balayée par le vent aux environs de la frontière canado-américaine.  La frontière ne sera pas visible durant la nuit, et elle est difficile à repérer en tout temps.  Le poste frontalier est situé à quatorze miles d’Eagle en passant par River, mais le sentier vous sortira de la rivière Yukon pour vous diriger dans la forêt pendant environ six à huit miles du poste de contrôle d’Eagle.  Vous suivrez des bordures de routes et des lignes de transport d’électricité avant d’arriver à l’arrière du poste de contrôle, situé à la vieille école.